Rêve de cyanure (mon amour à la bouche)

Imaginez seulement

Connerie à l’état pure,

Un front d’air très clément

Une capsule de cyanure.

 

Réfléchir comme on pense

Hurler de par sa voie,

Ignorer l’existence

Ou juste une dernière fois.

 

Il voulait faire des rimes

En comptant sur ses doigts,

Pas très doué pour la frime

Il fit de gros dégâts.

 

Coincée entre ses dents

Capsule attend son heure,

Patiente donc gentiment

De libérer son cœur.

 

Il n’avait pas voulu

De l’univers cité,

Au mieux une plus-value

De l’atmosphère visée.

 

Imaginez encore

Qu’une seule connerie vraiment,

Le soir quand il s’endort

S’excite au gré du vent.

 

La colère n’y étant

Vraisemblablement pas,

Par force nécessitant

De faire le premier pas.

 

D’un geste assez précis

D’un sommeil plutôt louche,

Craqua tout le cyanure

Comme on se mord la bouche.

©Necromongers

1378149_438008946320729_1509496945_n

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s