Des nuits et des mille

Embuer tes lumières
Soleil d’une nuit vaporeuse
J’éructe tes arcs
Prince des villes.

Sous la pluie tes mystères
Trois étoiles en dormeuses
J’ai d’un fer la marque
Le royaume d’une île.

Au temple ordinaire
Cerclé de racoleuses
J’ai mouillé la traque
D’une princesse sénile.

Oublier le fond d’un verre
Dormir d’une vie cajoleuse
Comme s’essayent les énarques
En gagnant des nuits et des mille.

©Necromongers

Photo Heptanes Fraxion:

http://www.blogg.org/blog-80357.html

1470063_457457247709255_850228512_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s