Histoire écourtée 4: l’homme prodromique

« L’homme est un acte isolé revendiqué par les plus grandes puissances mondiales. »

Il n’avait rien lu de tel depuis des milliers d’années. S’efforçant de garder son calme, au milieu de la foule incrédule, ignorant qu’il parcourait un tract. Cela n’avait plus cours, se faire surprendre à lire pouvait être punissable d’une forte amende et d’une peine d’emprisonnement. Mais autour de lui les gens s’affairaient. Ils zigzaguaient dans leur vie en tous sens sans lui prêter attention. Seul au centre de la place à regarder un papier interdit sans que personne ne remarque ce geste… il ferma les yeux et fit une prière. Une main se posa avec aplomb sur son épaule.

«  Ce que vous faites est interdit ! Vous ne pouvez songer comme ceci au milieu de tous ! son regard surpris et hébété ne fit pas grand rapport moral.  Vous êtes passible de la prison pour prolongation de penser en public sans autorisation ! Reprenez-vous avant de vous faire inculper du doigt ! » {Le signe de la délation doigtée, représentation ultime de la délivrance par l’autre de ses pêchés originels, singeait l’acte primaire de la peur par la différence.} Il rangea le papier dans sa poche et rejoignit un petit groupe à l’écart dans sa ronde prodromique.

©Necromongers

1380282_642186819134997_1461205814_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s