Histoire écourtée 8: 365

Il replia sa tente quatre fois de suite. Le ciel presque étoilé couru de filandreux nuages, sous un quartier de lune apparaissant par élégantes séquences, ne l’aidait pas à la tâche. Les vieilles canadiennes ne rivalisaient plus avec rien, pas même encore avec l’envie de les utiliser. Comme cette nuit partiellement approximative, les astres l’éclairaient par une écorce de vie. Le vent malmenait le décor comme un fétu de paille, et donnait aux évènements les atténuantes circonstances du challenge d’arriver à se débattre avec sa toile dans la pénombre, ce qui n’avait rien d’une petite sauterie de complaisance.  Aucune histoire ne l’était d’ailleurs, pas même l’urgence d’y déroger à ce moment précis. Le jour le plus court, la nuit la plus longue. Une saison presque détestable pour le camping. Expliquer ce qu’il faisait là, au milieu d’une nature incertaine, revenait à admettre une théorie tout aussi imprécise.

Son paquetage emballé, une torche à la main, l’heure proche du soleil levant, il se dirigea vers le lac la peur au ventre. Il sentait le souffle dans son dos qui le poussait à s’en approcher plus près encore. Un hurlement lointain résonna, alors même qu’une éclaircie dégageait les étoiles un instant. Tout se passait comme prévu, son temps compté comme jamais. Il trébucha en courant, mettant un genou à terre, sentant derrière lui un feu l’irradier. Des cerfs, des biches, des lapins, des sangliers, des écureuils, des oiseaux et d’autres bestioles en tout genre courraient en tous sens. Il se releva et reprit en rythme sa course au milieu des animaux. A de multiples endroits le sol se dérobait sur des pics transperçant les bêtes les plus imposantes, des cages se refermaient sur les plus petites, les emprisonnant en suspension dans les airs. Ses pieds atteignirent la berge. Il se retourna. Le silence et le calme de la nuit le prirent par surprise. L’alignement des planètes se trouvait être exactement le même que l’an dernier à la même heure… à ceci près que sa mort datait de 365 jours en arrière.

©Necromongers

1149069_202713296559939_1405580622_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s