L’angoisse

417945_572212682818903_1153965478_n

Psalmodique libération tonitruante et révélatrice,

Elle est le feu qui dévore les âmes éperdues

Les flammes qui lèchent la limite de l’appendice

Les cendres qui consument les derniers moments du salut.

Dernier refuge avant le sommet de la folie,

Elle est le sang de nos peurs les plus incertaines

L’eau qui irrigue notre corps qui se tarit

Le ciment de nos exactions, qui durcit nos veines.

Hors limites, de feu et de sang, elle nous submerge.

Dans un spasme inondant la lumière de notre intérieur,

Infectant les molécules de notre dévouement, posant le dernier cierge,

Celui qui fixera la lente extinction de notre vision des couleurs.

Pour s’en prémunir il n’y a pas de remède miracle.

Une force, une volonté plus forte que la raison des sentiments,

Ceux qui contribuent autant à notre épanouissement

Qu’à la coulée nocive de notre plus mauvais spectacle.

©Necromongers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s