Histoire écourtée 11: Premier baiser

Ses lèvres humides ne reposaient plus contre les siennes, et ses mains avaient déjà voyagé. Les vagues venaient briser leur unique baiser. D’un allant, d’un venant, la caresse lascive de l’étendue salée léchait leurs eaux prématurément lâchées. Tout disparaitrait surement, emporté par les tonnes de liquide s’abattant sur la grève. Sans compter les crabes, véritables éboueurs du littoral, assez performants pour ne laisser aucune trace de leur union. Mais nous n’en étions pas encore là. Il suffisait qu’ils se laissent aller un peu plus longtemps, juste de quoi profiter de ce dernier des premiers contre lèvres.

La mer ne s’en irait pas, s’écrasant sur leurs joues comme un ressac les poussant sans cesse l’un contre l’autre. Fabriquant par marée l’éternité d’une minute à jamais. Ces instants qui conduisent inexorablement à construire un passé sous silence, s’éprouvant par seconde comme une jeunesse de l’âme, d’une fougueuse éprise de sang montant la tour la plus solide du monde. Allongés sur ce verre microscopique aux allures de sable, déjouant les lois de la physique dans un chant d’enlacement, ils s’étreignaient pour la première fois. Ils s’étaient rencontrés pendant les vacances, rapprochés par petite touche et finalement avaient opté pour l’auto-stop le long de la côte. Depuis, ils se languissaient sur la plage, suintant l’un contre l’autre. L’accident s’était produit plus haut, depuis la falaise.

©Necromongers

Photo: Nathalie Mondot

http://nathalie-mondot.com/blog/

1555725_10202577130460854_1285767791_n

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Histoire écourtée 11: Premier baiser »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s