The Necromongers Twitter: La vie est une mort sûre…

NB: ceci est une série d’épisodes courts postés sur Twitter dans l’heure. Les pointillés marquant la séparation des postes entre eux. C’est une expérience comme une autre qu’il convient de prendre comme telle… une innovation de mes pensées, un direct légèrement différé de mes abondants déversements de mots, des Necro-Archives en quelque sorte… les fautes sont possibles (cqfd j’en suis sur), mais c’est rendu comme c’est posté…

LA VIE EST UNE MORT SÛRE…

 

La vie ne pourra plus jamais s’égarer, je l’ai faite prisonnière, et je compte bien l’utiliser à bon escient…
… je l’ai attachée à la chaise du salon, j’y ai collé plein de post-it dessus avec des pensées qui me serviront à savoir quoi en faire…
…je lui trouverais bien une utilité à force, des subtilités qui feront d’elle un ersatz de fonctions, un panel de rêves éveillés…
…j’ai même dû la bâillonner elle n’arrêtait pas de l’ouvrir, d’hurler au crime organisé, à l’attentat prémédité, merde, qu’elle audace…
…elle gigotait là, dans mon salon, à secouer mes post-it, mes traces de son utilité, à me faire croire je ne sais quoi…
…qu’elle était la solution à tout, était belle, qu’elle n’aimait pas les longs fleuves tranquilles, je l’ai rassurée moi non plus…
…j’ai tenu bon, aucune pitié, pas de concession, pas de larmoyantes attitudes de faiblesse, non, je l’ai laissée dandiner…
…elle à finit par capituler, admettre ma supériorité se taire et attendre. Mais plus il passait plus la vie me faisait de l’œil…
…n’étant pas un tortionnaire né, j’ai finit par m’apitoyer sur son sort, m’épancher sur ses doutes autant que les miens…
…elle ne m’avait fait aucun cadeau auparavant, rien de bien à me mettre sous la dent, rien que des suppositions à étrenner sans penser…
…j’ai craqué je lui ai ôté son bâillon, elle ma crachée au visage. Je l’ai regardé tristement, comme on aime à revoir son passé déploré…
…j’ai compris qu’on emprisonne pas la vie, c’est le contraire. J’ai défait ses liens et lui ai rendu la liberté, la sueur au cœur…

 

…je l’ai regardé s’envoler par la fenêtre, car la vie à des ailes, et j’ai pleuré son retour sur ma chaise, dans mon salon, à ma merci…

 

…je vous en prie, ne cherchez pas à emprisonner la vie, vous ne ferez que lui rendre sa liberté. La vie ne s’emprisonne pas…
…elle s’égare en nous comme on joue d’elle, elle s’empoigne à perte comme on meurt pour elle. La vie est une mort sûre, prenez garde!
END

 

©The necromongers twitter

 

23-05-13

942262_464238543664555_479928380_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s