La soif des mots

Le son de mes idées s’envole,

Mais ne raccourcit pas pour autant le flot,

De ses effluves qui s’affolent, dans leur détresse,

Du mal qu’elles incorporent dans mes idées maîtresses.

 

 

Aux alentours, la joie subit son fardeau,

Égaye de ses mots le flot distinct de ses envies,

Dilue avec panache l’accroche ténue de son radeau,

Tel un naufragé arrimé aux divagations de sa folie.

 

 

La soif des mots est un puissant hallucinogène,

Que le cœur des idées  par son écho parsème.

Étancher son cœur de la soif des mots,

C’est choisir sa couleur, pour sombrer vers ses plus belles eaux.

 

©Necromongers

1504541_586128361456288_1155850204_n

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s