The Necromongers Twitter: The necromongers dark twitter (bonus caché 2… juin 2013)

Phrases à la dérive, enlevées de leur contexte, une compilation de 140 caractères au moins, les uns après les autres… mais au bout une histoire, quand même…

 

 

On l’a vu creuser sa propre tombe, par orgueil, par soucis d’économie on ne sait pas encore, mais on l’a vu s’acharner sans outil à main nue…
…Il s’est relevé les doigts en sang, les ongles crottés, un ricanement en guise de sourire, la sueur perlant son front poussiéreux…
…une buée morcelant les carreaux de ses lorgnons à triple foyer, les genoux calottés de terre humide, les cheveux hirsutes et gras…


…à y prêter attention presque on l’entendait grogner, faiblement, d’un bourdonnement nasillard mais on entendait le souffle de son air…


…et quand nous nous sommes approchés, à quasiment le toucher du dos, il poussa un hurlement de porc qu’on égorgeait lentement…


…perdit l’équilibre et tomba dans sa fosse à purin remplit par l’eau devenue noire qui sortait de la terre pour venir boire sa vie…


…de peur d’être découvert, et lui, criant comme un monstre, nous avons ramassés quelques pierres qu’on abattit sur lui de toutes nos forces…


…Il se tût enfin après une dernière qui vint s’écraser sur sa tempe droite, et le silence ravageur de la nuit s’effeuillât dans les arbres…


…A deux nous avons rebouché le trou qu’il avait lui-même creusé, lui dedans baignant dans les eaux grasses de la terre providentielle…


…on nous as vu reboucher sa propre tombe, comme si un instant on pouvait dans l’ombre nous voir en creuser une aussi, comme lui l’aurait fait…


…Quand nous nous sommes relevés suant, morcelés de terre éparse sur nos habits, les mains terreuses et tremblantes, ils étaient là…


…à nous tendre des pelles en nous pointant un fusil sous le menton, on s’est donc mis à creuser, creuser…mais à côté…un trou, à côté…


…pour les berner, mais ça n’a pas marché. Ils ont tirés, on est tombé dans notre propre trou, ils ont rebouchés et depuis, j’en rêve encore…


La morale de cette histoire en direct live pas différé:
On peut creuser autant de trou qu’on veut c’est toujours le même qui sert au bout.


©The necromongers in Dark

 

Illustration by HR Giger

1235387_440342259412378_1933871821_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s