On ne survit pas qu’une seule fois

} Par delà les aléas de notre séjour il y a toujours,

Le « Moi JE » de boulevard

En effet de divagation,

Le « Grand JEU » du miroir

Qui s’esclaffe sans tergiversation.

 

 

} Autour du legs de notre dévouement

Les données sont traitées en actions disparates,

Comme un interrupteur caché, en va et vient.

Il faut se préparer aux secousses psychopathes

Qui traversent la vie des gens sans enclin.

 

 

} Mais comme on efface proprement et simplement

Le somnambulisme aigue du regard retourné.

La glace sans tain qui retient les données

Montre à quel point on s’enfonce en se regardant,

Donnant l’entière possibilité aux autres d’être méprisants.

 

 

} Sans nul doute la base de notre questionnement est,

L’incandescence sournoise du milieu d’une histoire,

(Faut-il encore savoir qu’elle atteint ce niveau)

Qui ne répand en exergue que la peur de l’espoir,

Celle qui fond en nous quand il s’agit de se jeter à l’eau.

 

 

} Alors seulement, en aparté, nous trouvons une solution,

Il n’y a qu’une issue dans ce mince stratagème,

Se jeter illico dans l’entrebâillement de ses idées,

Mettre la clef sous la porte pour structurer l’œdème

Sauter dans la lumière pour éclaircir la vue désirée.

 

 

} Dans un dernier effort il faut,

Permettre à l’isolement de ne pas finir en enfermement,

Découvrir enfin l’espace vital qui unit nos forces,

Définir à quel point son propre regard est un reflet permanent,

Pourvoir suffisamment nos capacités pour enclencher la bonne amorce.

 

 

} Intensément, comme une fin à la dérive

Le sel de notre immense volonté est tapi dans le corps de nos idées,

Dans l’éclaboussure sommaire de nos émotions volatiles,

Dans l’ingénue prospère de nos cavités subtiles,

Elémentaire,

Sans nul doute en état stationnaire, dans l’attente d’un pullulement d’activité.

 

©Necromongers

10665985_1468208073468710_3495095473344212360_n

Publicités

2 réflexions au sujet de « On ne survit pas qu’une seule fois »

    1. C’est tout à fait vrai… j’ai corrigé, erreur bête et méchante de ma part… je l’ai écris comme il faut partout mais j’ai bourdé sur le titre…merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s