The Necromongers Twitter: Le prophète semeur, toujours… la messe est dites…

NB: Rappel des faits. Ceci est une série d’exercice de twitts postés dans l’heure pour faire une petit histoire… pas piquée des vers si possible. Les pointillés séparent les 140 caractères entre les twitts… parce que là-bas, c’est comme ça! (des fautes sont possibles, c’est du twitt de basse résolution).

 

Il cria aussi fort qu’il pu dans un déluge de postillons aspergeant les visages comme un brumisateur.
De toute façon il faisait chaud dehors…

 
Les passants le regardaient tel un prophète halluciné, un dictateur des consciences, agressif, un pourvoyeur de vérités bonnes à cacher…


Il s’écroulait régulièrement en roulant dans le caniveau dégueulant les dernières pluies, pour faire plus vrai.
Les gens ne comprenaient pas…


Il se secouait ensuite comme un chien mouillé, un Chaman en transe, ou un épileptique non recensé…mais personne ne le voyait vraiment…


Sa peur semblait communicative, on s’écartait de lui quand il déambulait comme un psychotique pulsionnel de droite à gauche du trottoir…


Connu comme le loup blanc des steppes de l’avenue Garibaldi, habitué des lieux, fuit comme la peste, poursuivit par sa notoriété, il buvait…


Figure emblématique du quartier, people de son monde, vip du bitume de l’été, les travaux de la ville il connaissait, déplaçant le gravier…


Avec lui, une question une réponse, un écart une ignominie, une remarque un lynchage en règle, du temps…il en avait pour leur argent…


Il parlait sans mentir, il riait sans frémir, il partait sans se cacher, demandait sans honte, criait sans réfléchir mais toujours il vivait…


D’après ce que j’en sais, il consulte encore à toutes heures, laissant les hommes plein de doutes avec autant de vérités sans vergogne…


La messe est dite depuis longtemps, pendant qu’ici, avenue Garibaldi, les promesses du messie de la rue tuent toujours les Judas qui passent.

 

©The Necromongers In The Street Of Prophet

10959663_780883925335304_7395328928011171137_n

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s