Les voies impénétrables (1): « Trop tôt ne se fait pas »

« Trop tôt ne se fait pas »

Il faut jouer de malheur pour oser frôler un équilibre précaire,

Il faut déclencher son cœur, enfoncer ses carences dans le ciel de l’oubli,

Défrayer la chronique pour encenser les faveurs d’un regard salutaire,

Réguler le tempo des essences consumantes, s’accueillir à bras ouvert pour déjouer la folie.

En retour aux idées préconçues… révolues,

L’étendu elliptique de leur chemin de croix,

Emmène au loin les vastes conquêtes qui se perdent de vue,

Etire sans fin les mystères appétant d’une liberté qui se cherche, sans voix.

Les raisons qui sommeillent dans l’ultime épilogue de nos aventures,

Sont l’effervescence de nos limites, de l’émerveillement qu’elles procurent.

Conditionné par l’extraction de nos origines pensantes,

Nous brûlons d’un désir organisé, d’un jeu exaltant aux règles captivantes.

L’indigence met fin au défi toutes les lois naturellement patentes,

Elle ralentit d’emblée la somme des voies évidentes.

Lutter vainement contre leurs exactions contraint les sens à obliquer vers d’autres raisons.

Et si l’esprit ne s’en accommode pas… c’est peine perdue, trop tôt ne se fait pas.

©Necromongers

B9P7HcIIYAARfKs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s