Les voies impénétrables (3): « Le présent se joue maintenant »

« Le présent se joue maintenant »

Il y a l’ailleurs… peut être notre meilleur.

Dans cet inné impérial et secret, réside la délivrance.

Une étoile, aux branches illuminées, rayonne de métaphores.

C’est une prison dorée, la muraille en dentelle de son éminence,

Une attaque impromptue déstabiliserait les défenses de son fort.

Il y a l’autour… une prison qui rend sourd.

Le jeu en vaut-il la chandelle,

La vie se joue t-elle de si petites escarcelles ?

Quand bien même il nous faut jeter les dés,

S’il faut boire nous boirons… maintenant que le vin est tiré !

Il y a l’intérieur… la clef de notre MOI, celui d’ailleurs.

Il y va donc de cette induction mentale reforgée,

De l’état immunitaire fébrile de son intérieur doré,

De la métempsychose adulée, comme le reflet d’une nouvelle étape,

D’une transformation éclairée, engendrée par des phénomènes qui nous happent.

Il y a l’ensemble… qui s’effrite, comme un geste qui tremble.

Dans le spasme furtif d’une amnésie virulente

L’équilibre précaire mais non moins calculé,

S’évince, se dissout tel une armée qui s’évente,

Dévie  de son but, emprunte un chemin dérivé.

Les voies impénétrables, le sont… et le seront toujours.

Les voix de la liberté qui se cherche sont sans fin,

Le sens hiérarchique des raisons obliques sont l’autour,

Un ensemble de choses qui illuminent nos vies, mais n’épargne pas ceux qui rêvent d’un lendemain.

 ©Necromongers

B9P7HcIIYAARfKs

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les voies impénétrables (3): « Le présent se joue maintenant » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s