La Douce Providence Des Alternatives (5): « Les contrées d’âmes qu’il nous reste… est le zeste qui nous infeste. »

(NB: Ceci est un travail de recherche sur les alternatives possibles d’un ensemble d’idées et de phrases remuées dans tous les sens.)

« Les contrées d’âmes qu’il nous reste… »

////

Les aléas perdus des songes cramoisis
Sont comme les idées molles qui s’échappent,
De par les sons frivoles qui ont englouties
La chape fissurée des nœuds du temps qui frappent.

/

Dans un monde saturé par les sensations perplexes,
Le développement sinueux des réflexions complexes,
L’échauffourée indemne des niveaux pratiques
Parsème le sens caché de nos fondements critiques.

/

Les courants sont contraires, respirent sans cesse l’instant mère.
Le creux incessant de l’imaginaire, flambe par manque d’air.
L’atmosphère, lourde de son silence, pèse sur les consciences.
La trame sacrée de nos performances, met à l’épreuve notre endurance.

/

Vérifions les morceaux d’âmes qu’il nous reste
Pour endiguer nos pensées éclatées,
Chaloupons la barque de nos images, d’un zeste,
Pour mélanger la contré de nos rêves oubliés.

///

« …est le zeste qui nous infeste »

///

Vérifions les morceaux d’âmes qu’il nous reste,
Les aléas perdus de nos songes cramoisis,
Pour endiguer nos pensées éclatées
Qui sont comme des idées molles qui s’échappent.
Chaloupons la barque de nos images, d’un zeste,
Par les sons frivoles qui nous ont engloutis
Et mélanger les contrées de nos rêves oubliés,
La chape fissurée des nœuds du temps qui frappent.

/

Dans un monde saturé par les sensations perplexes,
Les courants sont contraires, respirent sans cesse l’instant mère,
Le développement sinueux des réflexions complexes,
Le creux incessant de l’imaginaire, flambe par manque d’air,
L’échauffourée indemne des niveaux pratiques,
L’atmosphère, lourde de son silence, pèse sur les consciences,
Parsème le sens caché de nos fondements critiques,
La trame sacrée de nos performances, qui met à l’épreuve notre endurance.

©Necromongers

B_-ZfQ3WcAANyna

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s