Je n’y suis plus

Maintenant je n’ai plus peur.
Le La qui sonnait mes frayeurs n’est plus.
Sa matière s’est transformée, elle n’est plus là.
Son horizon s’est évaporé, je ne le verrai plus.

Ici j’y suis, pour parfaire ma condition.
Ne me demandez plus de retourner là-bas.
J’ai crié si fort que j’en ai perdu la raison.
J’ai dû m’égarer par-delà la frontière.

J’ai perdu par ailleurs le passage qui me menait là,
Celui qui m’ouvrait la dernière porte factice.
Le mystère des lieux, que je ne retrouve pas,
Mesure un temps qui déjà ne m’appartient plus.

Il ne faut pas que je cherche, il ne faut plus.
Si d’ici là je n’ai pas plus d’endroits où aller,
J’irai ailleurs, chercher dans mon cœur.
Les émotions ici-bas n’affectent plus ma raison d’en haut…

…parce que…je n’y suis plus !

©Necromongers

12803068_993152094072696_5572447005958271990_n

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s