J’ai rêvé d’être En Marche…

Au courant de qui, au courant de quoi

Laisse le béton mourir dans ses kilos d’émois.

J’ai parlé à des gens qui n’existent pas

J’ai entendu les doléances du peuple fantôme.

 

La liqueur des maux fatigue la bouche

Les ancêtres nouveaux fondent sous la douche.

Le ciel ne grisaille pas pour semer à la louche

Quelques histoires vieilles depuis qu’elles sont nées.

 

On pourrait courir en jouant aux petits chevaux

S’agripper en pleurant aux barques pour de faux.

Se mettre à chanter en hurlant ses défauts

Comme un hymne à la joie qui sonnerait mauvais.

 

J’envois dès demain une troupe de « sauve-situation »

Pour gérer les débats des « faites-attention ».

Plus de limites, un trône pour chaque occupation

Un ministère du presque parfait et de la tarte à l’envers.

 

Merde à celui qui le lira…

©Necromongers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s