La Douce Providence Des Alternatives (6) « Point trop n’en faut… puisqu’en faux point trop n’en fait »

(NB: Ceci est un travail de recherche sur les alternatives possibles d’un ensemble d’idées et de phrases remuées dans tous les sens.)

 

point trop n’en faut…

///

Corps et âme

Au fond d’un puits,

Œil pour œil

Tué par l’ennui.

/

On se grogne en chien de faïence

Autant en emporte les dents,

Comme un seul homme

Pleurant sous le soleil.

/

Catapulté par l’erreur

Le vent dans les plaines,

Qui s’offre se donne

Quand on meurt c’est pour la vie.

/

On imagine, on prie, on rêve

Souffler n’est pas remuer,

Celui qui bouge est responsable

L’ouragan dans un bocal.

///

… puisqu’en faux point trop n’en fait

///

L’ouragan dans un bocal

Corps et âme,

Celui qui bouge est responsable

Au fond du puits.

/

Souffler n’est pas remuer

Œil pour œil,

On imagine, on prie, on rêve

Tué par l’ennui.

/

Quand on meurt c’est pour la vie

On se grogne en chien de faïence,

Qui s’offre se donne

Autant en emporte les dents.

/

Le vent dans les plaines

Comme un seul homme,

Catapulté par l’erreur

Pleurant sous le soleil.

 

©Necromongers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s