Les effrayantes défrayées non payantes de Necromongers (I).

L’époque où je faisais des petits éclaircissements en fin de soirée, dont je me resservais allègrement pour des publications officielles, genre pensées durables… est en jachère.
Je n’ai pas arrêté par manque d’imagination, j’ai arrêté par manque d’originalité. Et par souci de ne pas trop me répéter.
Mais nous vivons une époque pleine de rebondissement. Et les temps sont durs pour des tafioles de l’écriture comme moi.
Il me semble important de replonger le nez dans le poudrier, sans éternuer, parce que sinon, ça fait des empreintes de doutes à relever.
L’écorce de nos jugements a dévitalisé la moisissure de nos modestes troncs sédimentaires… il va falloir restructurer le cerclage de nos ressources à lire.

Peut-être qu’on se trompe tous.
Peut-être que les policiers sont des anges immatériels.
Peut-être que le gouvernement est notre protecteur spirituel.
Peut-être que les manifestants sont d’horribles communistes des temps anciens.
Peut-être que que nos médias relayent uniquement la vérité que nous refusons de voir et d’entendre.
Peut-être que nos vies doivent devenir des organismes à part entière de l’oligarchie prophétique.
Peut-être que nos cœurs sont incendiés par l’insoumission des forces du mal de gauche.
Peut-être que le libéralisme et l’ultra capitalisme sont des moyens durables de reconquérir l’âme des survivants.
Peut-être que l’écologie est un complot de la France d’en bas pour contrecarrer le nouvel ordre mondial.
Peut-être que…

(ouvre un œil, puis deux)
Ah putain, putain de sieste, j’ai fais un rêve bizarre…

Nous sommes des salauds… oui mais c’est un métier.

« Le peuple contre le peuple contre le gouvernement qui est contre le peuple qui est contre le gouvernement contre le peuple… j’ai bon? N’est pas salaud qui veut, c’est tout un entraînement. Si vous ne vous suicidez pas pour eux faites le au moins pour vous même (pensée apolitique de droite, juste à gauche en sortant de l’échafaud). Excusez-moi, je me suis mis à l’humour de droite depuis peu, c’est tout un art. »

L’avenir est une casserole d’eau bouillante sur une gazinière bleu pétrole.

Je me sens toute folle.

©Necromongers

(Dessin: Hergé, Texte: GAB-M)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s