Archives du mot-clé dos de merde

Dos de cabillaud

Je n’ai guère crié de plaisir

Quand le paletot m’est tombé sur le recto.

De verso je n’ai rien saisi

Mais sitôt le sens au bon endroit j’ai su.

 

Su que l’arbre était bien plus qu’une forêt,

Qu’un tronc bien membré ça pesait,

Qu’être coincé des reins c’était déplacé,

Sans compter que bloquer du dos c’est désaxer.

 

Mon sang ne fit qu’un tour

pendant que mon lit m’accueillit à plat.

Le silence rendait ma douleur pénétrante

Et mon cœur battait dans le haut de mon fessier.

 

Mon tourment était si régulier à la tâche

Que m’allonger toutes les heures me dénonçait.

Presque, je harcelais mon corps de cette étreinte

Un torrent de délateurs m’invectivait par derrière.

 

Je n’ai guère hurlé de désir

Quand le verso a fait dans le mytho.

De recto j’ai fait façade

Les lanceurs d’alerte réfugiés dans mon bassin.

 

La patience est mère de toutes les vertus

Contrairement aux gros buffets qui esquintent,

Puisque nos jambes n’ont pu s’y plier

Nous, vertébrés, n’avons que le dos pour pleurer.

 

©Necromongers

1922506_675122435877592_1992879873_n

Publicités